Géostratégie Africaine

Le système dominant a fait de l’Afrique une victime désignée. Et la propagande distillée contre elle prend des chemins insoupçonnables. La renaissance africaine viendra des « Giordano Bruno » africains, capables de se former et se cultiver à outrance, hors des sentiers tracés par le système, pour avoir enfin l’intelligence d entrer en dissidence, d’entrer en rébellion culturelle et indiquer la vraie voie du progrès humain en Afrique et non ce cirque permanent de la mesquinerie intellectuelle et de l’insuffisance morale. La géostratégie permet de conscientiser les enfants à la fierté d’être Africains. Elle devrait être enseignée depuis l’école primaire, car lorsqu’on élève un enfant en lui racontant qu’il ne vaut rien, que son pays ne vaut rien, que son continent est minable, une fois à l’université c’est souvent trop tard. Sans la prise de conscience des éducateurs de la nécessité de la géostratégie, les programmes scolaires sont très souvent des copier-coller des systèmes scolaires occidentaux réalisés avec une conception d’une Afrique soumise et du coup, sans se rendre compte, on enseigne aux enfants africains d’intérioriser et d’accepter leur position de servitude, de résignation et de souffre-douleur pour les autres peuples. Ce qui devient dévastateur en termes du manque de patriotisme une fois ces enfants devenus grands. Ce livre contient une série d’articles publiés dans divers journaux, pour défendre la dignité africaine et montrer aux jeunes africains les pièges souvent invisibles du système dominant.