Un adolescent canadien de 15 ans aurait-il découvert une cité Maya ? Faux

Il y a 2 jours, tous les « Médias-Mensonge » sont passés à la vitesse supérieure dans l’art de publier le Faux en nous faisant tout un scoop sur un petit génie canadien de 15 ans qui aurait découvert à travers la constellation, une citée Maya manquante. J’ai d’abord cru qu’on était le 1er Avril et que quelqu’un annoncerait le lendemain qu’il s’agissait bel et bien d’un Poisson d’Avril. Eh bien non. Ils étaient trés sérieux à continuer à infantiliser leurs peuples tout en se proclament comme des champions de la démocratie et des droits de l’homme. La question qu’un simple ex-pousseur africain comme moi ne peut s’empêcher de se poser est : est-ce qu’être un pays autoproclamé champion de la démocratie, donne le droit d’abrutir son propre peuple ?

Revenons à leur mensonge. Vous devez savoir que la constellation n’est qu’un fait culturel à travers lequel un peuple en regardant le ciel peut voir à travers les nuages (dans ce cas, les étoiles),  un éléphant alors qu’un autre peuple avec une culture différente, y serait un château. Tout est donc, imaginaire.

Un canadien est d’une culture occidentale oü le type de constellation arrive de la Grèce antique organisée autour de la géométrie, c’est-à-dire les lignes, les triangles, les carrés etc. exactement ce que soutient cet adolescent. Or les Maya n’avaient pas la même conception  culturelle des grecques. Il est donc impossible qu’on trouve une ville manquante construite par les Mayas en utilisant une conception culturelle à l’opposé de leur vision.

Par exemple, les chinois qui sont culturellement et spirituellement plus proches des africains, utilisent depuis 3000 ans une constellation nullement géométrique mais basée sur la représentation des objets, des personnes, des palais célèbres. C’est comme si on disait qu’un adolescent chinois de 15 ans  aurait utilisé la constellation chinoise pour découvrir une ville manquante étrusque (ancêtre des romains), et qu’il faudrait se rendre à Florence ou à Perugia pour commencer à creuser.

Cette fois-ci, le mensonge était gros comme un éléphant. Vivent les canadiens, vive le Journal de Montréal à l’origine du « canular ». Est-ce qu’ils font exprès de mentir ainsi sans honte ou bien ils sont juste des cancres ?

Ouvrez grands les yeux. Ne vous faites pas avoir, parce que l’info vient d’une grande télévision ou d’un grand journal. La stupidité ne connait pas de quartier ou de maison.

 

Genève, le 13 Mai 2016

Jean-Paul Pougala

2 commentaires

  1. ibrahim djingui a dit:

    A vrai dire quand j’ai eu cette information, je me suis intéressé à me demander la cohérence et l’opportunité d’une telle découverte, même si elle s’avérait être vraie. Quelle vrai mensonge préparent-ils pour le monde entier; parce que ça commence toujours comme ça. J’ai longtemps entrepris de prendre une direction contraire à chaque fois que les médias occidentaux m’indiquaient une direction. En vous lisant, mieux, après mon passage à l’initiation et l’école de désenfumage, mes yeux et mes sens me servent à bien d’autres choses qu’à voir ce que l’on veut que je voie.

    14/05/2016
    Répondre
  2. Miville Couture a dit:

    Monsieur Pougala,

    Dans le passé, j’ai lu plusieurs de vos articles que j’ai trouvés intéressants. Vous écriviez alors sur des sujets que vous connaissiez et ça paraissait.

    Cette fois-ci, j’ai la nette impression que vous avez écrit trop vite sur un sujet que vous ne semblez pas connaître ou très peu! Que connaissez-vous des constellations telles que vues par les Mayas? Cet adolescent paraît avoir pris le temps de creuser le sujet et nous ne devrions pas balayer du revers de la main ce qu’il a découvert tout simplement parce qu’il est très jeune et que la nouvelle a été publiée par un journal québécois.

    N’est-il pas vrai qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années?

    Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que, très souvent, nous ne pouvons pas nous fier aux médias grands publics sur beaucoup de sujets, surtout quand ils s’agit de nouvelles internationales. Ces médias font du copié-collé en utilisant les « nouvelles » concoctées par l’Empire du Chaos et ses laquais. Quand on sait qui possède et contrôle les médias grand public en Europe, en Amérique (autant celle du Nord que celle du Sud), c’est un secret de polichinelle que les journalistes qui sont à l’emploi de ces grands consortiums ne veulent pas et ne peuvent pas mordre la main qui les nourrit. Ce serait dangereux pour leur carrière. Ils sont assis sur des sièges éjectables. Douze journalistes américains ont écrit un livre très intéressant sur le sujet. Il s’intitule « Into The Buzzsaw ».

    C’est pourquoi, nous devons chercher les nouvelles fiables après des médias alternatifs qui ont été capables au fils des ans de prouver que ce qu’ils publiaient s’avéraient exact. De nos jours, trier le bon grain de l’ivraie n’est pas facile et pourtant à la longue ça vaut l’effort.

    L’avenir dira si cet adolescent a vraiment fait une découverte remarquable. De temps en temps, c’est bon et prudent de reporter nos jugements à plus tard.

    Je vais continuer de vous lire avec plaisir.

    Bonne chance dans tous vos projets.

    Miville Couture

    14/05/2016
    Répondre

Laisser un commentaire